09 69 37 58 85 CONTACTEZ-NOUS POUR LA RÉPARATION DE VOS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS

Plaques de cuisson : les différents modèles

29 avril 2022

A l’heure actuelle, on dénombre pas moins de 5 types de plaques de cuisson. Il n’est donc pas toujours facile de déterminer quelle table de cuisson sera la plus adaptée à nos besoins. C’est pourquoi nous avons conçu ce guide afin de vous présenter les avantages et inconvénients de chacune et de vous aider à déterminer quel modèle de plaques choisir.

1. Les plaques électriques

Les plaques électriques basiques sont le type de plaques de cuisson le plus courant, notamment grâce à leur bas prix et leur facilité d’installation. Elles se déclinent en plusieurs types : plaques de cuisson en fonte ou en verre, mobiles ou fixes, et avec un, deux ou quatre foyers. Les plaques mobiles sont appréciées pour leur flexibilité : elles sont faciles à déplacer et il suffit de les brancher à une prise électrique pour les faire fonctionner.

En comparaison de leurs concurrentes, ce type de plaques de cuisson présente néanmoins quelques inconvénients. Tout d’abord, nettoyer des plaques électriques est parfois difficile lorsque les taches ont été fixées par la chaleur. Surtout, la cuisson est plus difficile à maîtriser, et souvent plus longue.

2. Les plaques au gaz

Si votre cuisine est raccordée au gaz de ville où que vous avez la possibilité d’installer une bonbonne, les plaques au gaz peuvent être un excellent choix. En effet, les plaques de cuisson de ce type sont généralement économiques et pratiques. Elles permettent une cuisson maîtrisée des aliments, quoiqu’un peu moins rapide qu’avec des plaques induction.

Les plaques au gaz sont soit intégrées à une gazinière possédant également un four, soit encastrées dans le plan de travail. Pratiques, elles demandent néanmoins quelques précautions d’installation et d’utilisation, le gaz pouvant se révéler dangereux lorsqu’il s’échappe.

3. Les plaques mixtes

Ce type de plaques de cuisson comporte généralement quatre foyers. Une partie d’entre eux est électrique, et l’autre partie fonctionne au gaz. Les plaques mixtes peuvent s’avérer pratiques pour moduler la cuisson selon les besoins, mais aussi en cas de coupure de courant ou d’épuisement du stock de gaz.

4. Les plaques vitrocéramiques

A mi-chemin entre les plaques électriques basiques et les plaques à induction, les plaques vitrocéramiques offrent un confort appréciable à prix raisonnable. On distingue deux types de plaques de cuisson vitrocéramique : les foyers halogènes ou les foyers radiants.

Les foyers radiants offrent une température constante et sont pratiques pour les cuissons longues, par exemple pour mijoter des préparations. Les foyers halogènes chauffent par intermittence mais permettent d’atteindre rapidement une température élevée. Ils sont donc recommandés pour saisir ou griller des aliments. Bien souvent, les deux types de foyers sont combinés sur les plaques vitrocéramiques pour plus de flexibilité.

5. Les plaques à induction

Les plaques à induction sont les modèles les plus innovants et efficaces. Naturellement, il s’agit aussi du type de plaques de cuisson le plus cher. Mais ces modèles offrent une vraie plus-value en matière de confort et de sécurité. En effet, les plaques à induction chauffent et refroidissent quasi instantanément, ce qui permet une cuisson rapide et évite les accidents. De plus, elles consomment moins d’électricité que leurs concurrentes.

En dehors de leur coût, le principal inconvénient des plaques à induction est qu’elles nécessitent d’acquérir des poêles et casseroles adaptées. Celles-ci doivent être aimantées pour permettre la circulation d’un courant induit qui réchauffera les aliments. Le changement possible de votre batterie de cuisine spéciale induction est donc à prendre en considération avec le prix d’achat des plaques.