09 69 37 58 85 CONTACTEZ-NOUS POUR LA RÉPARATION DE VOS APPAREILS ÉLECTROMÉNAGERS

Tout savoir sur la consommation de votre four

25 février 2022

Par souci écologique aussi bien qu’économique, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir aujourd’hui limiter la consommation de nos appareils électroménagers. Mais il est difficile de déchiffrer sur une facture globale de gaz ou d’électricité combien consomme et coûte chaque équipement. Alors, le four fait-il partie des appareils les plus énergivores ?

Quelle est la consommation moyenne d’un four ?

La consommation d’énergie du four est loin d’être insignifiante. Qu’il s’agisse d’un four à gaz ou d’un four électrique, il se révèle être l’un des équipements les plus gourmands du foyer. Le gaz étant légèrement moins cher que l’électricité, les modèles au gaz pourront rendre la note un peu moins salée. Cependant, les fours électriques présentent l’avantage de pouvoir être réglés avec précision pour une dépense d’énergie adaptée à vos besoins. Quoi qu’il en soit, la consommation d’un four dépend bien sûr avant tout de l’usage qui en est fait.

Par usage, on entend d’une part, la puissance à laquelle le four fonctionne, et d’autre part, la durée d’utilisation. Ainsi, on estime qu’un four électrique fonctionnant 2 à 3 heures par semaine coûtera environ 20 € par an. Le calcul est simple : aujourd’hui, la plupart des fours classiques consomment entre 0,7 et 1 kWh (kilowatt par heure). Quant au prix de l’électricité, on l’estime autour de 15 centimes par kWh. Naturellement, si vous utilisez plus fréquemment votre four, le coût de votre consommation sera nettement plus élevé.

Quels modèles de fours consomment le plus d’électricité ?

Les fabricants d’électroménager rivalisent d’inventivité pour proposer des appareils de plus en plus économes. Ainsi, les fours les plus récents auront globalement tendance à consommer moins d’électricité que les modèles anciens.

Méfiez-vous, cependant, de certaines options et fonctionnalités proposées par les nouveaux fours, qui se révèlent particulièrement énergivores. C’est le cas notamment des systèmes d’entretien intégrés, comme la pyrolyse et la catalyse. En effet, ceux-ci produisent une température extrêmement élevée pour éliminer les résidus, ce qui représente une surconsommation d’énergie conséquente.

Comment choisir un four économe ?

Lorsqu’un four tombe en panne, deux pistes sont à étudier. La première consiste à faire appel à ses talents de bricoleur ou à un service de réparation de four pour éviter de devoir acheter un nouveau modèle.

Si toutefois, votre appareil ne peut pas être réparé, vous pouvez acquérir un modèle neuf et plus économe qui permettra de limiter votre consommation énergétique.

Mais comment repérer les modèles les plus économes ? Un outil aussi simple que précieux permet d’identifier en un clin d’œil les fours les moins gourmands : l’étiquette énergie. En effet, celle-ci vous fournit des informations détaillées sur la consommation électrique de l’appareil pour vous guider dans vos choix.

Faites le calcul : un modèle plus onéreux, mais dont la consommation est nettement inférieure, vous fera rapidement réaliser de belles économies. Le tout, en faisant un petit geste pour la planète !